Production Conventionnelle




Le taureau produit selon son âge et le rythme de prélèvement de 2-3 à 10-12 ml de sperme dont la concentration varie entre 800 millions à 1,5 milliards de spermatozoïdes par millilitre.

 

Le spermatozoïde est une cellule très spécialisée composée de 3 parties :

 

Le spermatozoïde présente des caractéristiques particulières notamment au niveau des parois cellulaires qui en garantissent l'intégrité mais qui doivent "s'effacer" lors de la fécondation

Le spermatozoïde est donc une cellule fragile et à forts besoins métaboliques : ces aspects sont donc pris en compte dans le traitement technologique du sperme au laboratoire.


Après analyse, le sperme est dilué : le dilueur apporte des éléments nutritifs et de protection cellulaire. Cette opération permet également d’ajuster le nombre de spermatozoïdes dans chaque paillette pour répondre aux objectifs fixés par l'Entreprise de Sélection (pour UMOTEST de 15 à 18 millions de spermatozoïdes totaux par dose).

 

Avec un éjaculât, il est donc possible de produire entre 300 et 900 doses, voire plus, d'où le formidable pourvoir de diffusion de l'insémination bovine.



La semence est progressivement réfrigérée à 4°C puis mise en paillettes. L'automate réalise à la fois le remplissage par aspiration sous vide, le sertissage et l'identification. Les paillettes sont identifiées pour garantir leur traçabilité jusqu'à la femelle inséminée, conformément à la réglementation en vigueur.



Les paillettes sont ensuite congelées dans un congélateur piloté par ordinateur, l'opération se déroule en deux étapes :

 

Un contrôle de qualité est effectué systématiquement après congélation : 2 à 3 paillettes sélectionnées de manière aléatoire sont décongelées normalement. Un examen microscopique de mobilité et du pourcentage de spermatozoïdes vivants après congélation est pratiqué systématiquement. Des analyses complémentaires faisant appel aux techniques de cytométrie permettent de s'assurer du bon pouvoir fécondant des doses. Les paillettes sont alors isolées pour une période de quarantaine avant utilisation.