Service reproducteurs : FCO

Service reproducteurs : FCO

La reprise de la circulation virale FCO a été confirmée. Les risques de trouver des animaux positifs lors des quarantaines en Franche-Comté sont bien réels. Il suffirait d’un seul cas positif en quarantaine pour bloquer tout un lot destiné à l’exportation. Ce risque est trop important autant techniquement qu’économiquement.

 

C'est pourquoi, le Conseil d’Administration a décidé qu’à partir du 1er février 2017, seules des génisses vaccinées, dont la seconde injection aura été réalisée depuis plus de 45 jours, pourront être commercialisées à l’export via GEN'IAtest.

 

Nous vous recommandons donc vivement de vacciner très rapidement l’intégralité de vos lots de génisses, y compris les femelles gestantes, afin de répondre à cette nouvelle contrainte sanitaire (seconde injection faite avant le 15 décembre).

 

La vaccination doit être réalisée par votre vétérinaire sanitaire. Le coût du vaccin est pris en charge par l’Etat.