Suivi de la reproduction

GEN’IAtest a pour cœur de métier la reproduction. Des techniques pointues viennent en complément de l’insémination : synchronisation des chaleurs, transplantation embryonnaire. Un service de suivi de la reproduction est aussi disponible pour répondre aux attentes des éleveurs.

 

La transplantation embryonnaire

Le service de transplantation embryonnaire a pour but de multiplier la descendance d’une femelle.

Après avoir visité et considéré comme apte à la collecte la femelle donneuse, le technicien de l’équipe de GEN’IAtest Embryons établit un protocole de travail. Un traitement de superovulation est alors mis en place et sera suivi d’une insémination, doublée à intervalle de 12 heures.

Sept jours après, la donneuse est collectée. Les embryons récoltés seront après un contrôle de leur qualité soit transférés en frais sur des receveuses ou alors congelés pour une mise en place ultérieure.

 

La synchronisation des chaleurs

La synchronisation des chaleurs permet la mise à la reproduction d’un ensemble de femelles dont l’ovulation aura lieu au même moment.

L’insémination a lieu à heure fixe sans la contrainte d’observation des chaleurs. Les résultats sont proches de ceux obtenus habituellement lors d’inséminations sur chaleurs observées.

Facile à mettre en place, le technicien d’insémination établi un protocole de synchronisation (implant auriculaire ou dispositif vaginal).

 

Constats de gestation

Deux types de constats sont pratiqués par les techniciens d’insémination : l’échographie et le palper rectal.

L’échographie est la technique de référence. A l’aide d’une sonde reliée à un moniteur, le technicien visualise à travers la paroi du rectum la poche embryonnaire, et dès 35 jours après l’IA.

 
Le palper rectal, pratiqué à partir de 60 jours après l’IA est une palpation manuelle de l’utérus à travers la paroi du rectum.

 

Les deux techniques peuvent se complémenter. L’une pour un suivi précoce de la reproduction et l’autre pour une gestion plus tardive (lot de génisses à lâcher au printemps par exemple, ou constat tardif pour une vente).